ATTAC 95 Cergy
Accueil du siteDémocratie et Politique
Brèves
Les nouveaux Chiens de garde
lundi 16 janvier
Projection à Utopia-Pontoise ce vendredi 20 Janvier, suivie d’un débat avec Serge Halimi, directeur du Monde Diplomatique, autour du thème « Les Médias contre la démocratie ? ». voir sur le site Utopia
 
Le Monde contre Wall Street !
dimanche 9 octobre

Soutenez les Indignés américains qui manifestent devant Wall Street !

Signez la pétition

 
Le Monde contre Wall Street !
dimanche 9 octobre

Soutenez les Indignés américains qui manifestent devant Wall Street !

Signez la pétition

 
Démocratie Maintenant !!
jeudi 26 mai

En Espagne, le mouvement "Democracia real ya" s’oppose à l’emprise de la finance servie par une classe politique inféodée.

Attac France invite toutes celles et ceux qui se sentent solidaires et concerné-e-s à rejoindre le mouvement en participant dimanche 29 mai à 14h au rassemblement place de la Bastille.

voir le communiqué d’Attac

 
"Taxe sur les transactions financières : jusqu’à 24 milliards à prendre"
lundi 27 octobre 2014
par jacques-emile
popularité : 5%

Bonjour à tous,

Le magazine Challenges, redoutable relais de propagande gauchiste, comme chacun sait, publiait ce 23 octobre sur son site web cet article titré : "Taxe sur les transactions financières : jusqu’à 24 milliards à prendre". De quoi s’agit-il ? Rien de plus que ce serpent de mer dénommé taxe Tobin à l’origine, et que nos gouvernants (mais ceux des autres pays ne sont guère plus hardis) manipulent avec des pincettes, alors que lorsqu’il s’agit de taxer le citoyen ordinaire, ils y vont à la tenaille.

http://www.challenges.fr/economie/20141022.CHA9257/taxer-les-transactions-financieres-24-milliards-a-prendre-ou-a-laisser.html

Taxer les opérations financières à l’origine et à l’arrivée de chaque transaction et en priorité celles qui revêtent un caractère ouvertement spéculatif, à savoir celles qui font l’objet d’un aller/retour achat/vente dans la même journée, voire dans la même seconde, grâce au trading à haute fréquence (TTF) piloté par ordinateur, voilà une idée qu’elle serait bonne ! Et pas seulement les titres classiques actions/obligations, mais aussi et surtout certains produits dérivés auxquels personne ne comprend rien, y compris certains DG des banques, et qui, loin de servir l’économie réelle administrée par la banque dite "de détail" (les agences) , n’ont pour vertu qu’enrichir les traders et la banque dite "de financement et d’investissement" (BFI), dont on ne cesse de demander qu’elles soient séparées.

Le Collectif Roosevelt milite depuis sa création pour que cette taxe sur les transactions financières soit mise en place (cf texte publié dans le Monde en pièce jointe). 11 pays européens (dont la France) se sont engagés à la créer, mais alors que la Commission européenne en avait une vision économiquement raisonnable, les gouvernements allemands et français ont tout fait pour la rendre très peu efficace. Sapin a remplacé Moscovici, mais on ne voit pas une inflexion virile de la vision française sur la question.

Je vous souhaite une bonne lecture et une bonne semaine... malgré tout.

Cordialement,


Michel Lachartre référent Val d’Oise