ATTAC 95 Cergy
Accueil du siteActions thématiquesServices Publics
Brèves
Manif 95 pour la Poste le 7 Novembre
jeudi 12 novembre
La bataille continue pour la Poste Service Public : voir le CR de la Manif départementale 95 le 7 Novembre à Cergy ici
 
Contre la mort de l’Hopital public
jeudi 16 avril
Un Appel de 25 Médecins hospitaliers, publié par le Nouvel observateur à signer Voir l’article
 
Sauver le Palais de la Découverte !
vendredi 10 avril
Pour sauver le Palais de la découverte contre le projet sarkozyste de fusion avec la Cité des Scienses, signez la pétition !
 
Nouvelles d’AGLEAU
jeudi 4 décembre
La bataille de l’eau fait rage en Ile de France : après la municipalisation à Paris, c’est dans le groupement de communes du SEDIF que la Délégation de service public est remise en question par des élus. A Cergy-Pontoise aussi des citoyens s’interrogent : alors que partout en France des municipalités négocient leur retour en régie, notre agglomération vient de signer un contrat qui la lie à Véolia pour .....18 ans ! ATTAC participe à ce groupe de travail Alerte Général sur L’EAU. Pour en savoir plus RV sur le site AGLEAU.
 
Inexorable avancée du désert sanitaire
Vendanges amères après le vote de la loi Bachelot cet été : le service public hospitalier est méthodiquement démantelé
jeudi 29 octobre 2009

popularité : 5%
Au moment où se joue à l’Assemblée nationale le projet de financement de la sécurité sociale, tous les territoires français subissent les assauts contre le service public de santé sous forme de restrictions de personnels et de services, et même de fermeture pure et simple notamment pour les maternités.

A Valréas, après la fermeture programmée le 1er septembre, c’est une ordonnance du tribunal administratif qui demande la réouverture de la maternité…. Mais le ministère n’a pas dit son dernier mot, il peut encore passer outre et obtenir la fermeture malgré tout.

Et les exemples sont légion sur tout le territoire.

A l’Hôpital de Pontoise ce sont 150 emplois supprimés en 2008. A Gisors, la maternité de proximité est restée ouverte mais jusqu’à quand ? A Argenteuil 160 postes supprimés en 2 ans, à Magny plusieurs services maintenus restent menacés de fermeture.

Partout, des comités de défense cherchent à retarder le processus mais les petites victoires obtenues sont fragiles.

Pourquoi ? Parce que le projet du gouvernement est inflexible.

Pour le comprendre il suffit d’écouter la campagne scandaleuse de la Fédération de l’Hospitalisation Privée. Pendant que les pouvoirs publics démantèlent le service public avec les deniers publics, le secteur privé s’avance en conquérant … !

voir Mouvement de Défense de l’Hôpital Public

voir Coordination des Comités de Défense des Hôpitaux