ATTAC 95 Cergy
Accueil du sitePoints de vue et Débats
Hadopi vous donne des frissons ? Tremblez avec Loppsi 2 !
vendredi 29 mai 2009

popularité : 2%

J’en étais sûr : Hadopi, sous un "vague" prétexte de contrôler (oui déjà... et il faut appeler un chat un chat), je disais CONTROLER le citoyen susceptible de télécharger (ou partager) de la musique ou de la video via internet, et bien, Hadopi n’était pour moi qu’une marche (pour ne pas dire une rampe) pour le lancement d’un système de contrôle de nos données informatique. La seule incertitude de ma part était : QUAND ? Cela mettrait un peu de temps, mais "l’esprit de 1984" n’était pas loin. J’en ai marre d’avoir raison... Et ce qui en rajoute à ma colère, c’est que, alors qu’Hadopi n’est pas encore entrée en vigueur, puisque c’est prévu pour septembre 2009, voilà que le monde nous dévoile un article rien moins qu’inquiétant au prochain soubresaut législatif et prochain acronyme barbare concernant les nouvelles technologies en France.

Hé oui, Après HADOPI, le gouvernement français travaille, en effet, à l’élaboration d’un nouveau texte, Loppsi 2 (loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) qui reprend certaines « idées » d’HADOPI pour leur donner une portée plus générale encore.

Pour assurer notre « sécurité intérieure », Loppsi 2 n’ira pas par quatre chemins. Les services de l’État, dans des conditions qui restent à déterminer, pourront utiliser des chevaux de Troie et « sans le consentement des intéressés, accéder à des données informatiques, les observer, les collecter, les enregistrer, les conserver et les transmettre, telles qu’elles s’affichent pour l’utilisateur ou telles qu’il les y introduit par saisie de caractère ». Pour cela, un mouchard sera installé dans nos ordinateurs physiquement, ou directement par réseau.

Loppsi 2 prévoit, également, la constitution d’un super fichier appelé Périclès. « Ce système "d’analyse sérielle" permettra d’effectuer des rapprochements entre les différents fichiers judiciaires (Stic, Judex, etc.) et de croiser tous les renseignements disponibles pour lutter au mieux contre tous les types de délinquance, et notamment la pédo-pornographie. Mais pour ce faire, ce "super-fichier" contiendra de nombreuses données liées à la vie du citoyen avec tous les dangers de dérives possibles : numéros de cartes grises, de permis de conduire, de puces de téléphones portables (IMEI), factures diverses, etc », explique Le Monde.

Il n’y a pas un nom pour un état qui fonctionne comme ça ? Dictature ? fascisme ? En tout cas, notre NaboLéon fait tout pour y arriver.